Qu'est-ce que la sophrologie caycédienne?

Les origines de la sophrologie

La sophrologie a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo, neuropsychiatre espagnol d’origine colombienne. Le terme, inspiré du grec ancien « sos » (harmonie), « phren » (conscience), «logos » (étude) signifie étude de l’harmonisation de la conscience.

 

Les recherches du professeur Caycedo ont débuté en Espagne, dans le milieu de la psychiatrie. Il s'est concentré sur l'étude de la conscience humaine et de ses modifications. Il souhaitait apporter de nouveaux moyens thérapeutiques à la psychiatrie. Au cours d'un séjour en Orient, il a travaillé les pratiques méditatives orientales : le bouddhisme, le yoga, et le zen. Tout au long de ses découvertes il s'est appuyé sur la pensée phénoménologique et c'est de cette union entre les connaissances orientales et occidentales qu'est née la sophrologie.

 

À ses débuts, très largement utilisée dans le domaine médical, la sophrologie présente aujourd'hui un caractère social, préventif et pédagogique qui s'adresse à chacun, de la préparation à la naissance jusqu'à l'accompagnement en fin de vie. 

« La sophrologie est une entraînement psycho-physique de la conscience, basé sur la perception positive de notre monde intérieur ainsi que sur notre relation positive avec le monde extérieur".

 

Elle fait appel à des techniques de respiration, de visualisation, de concentration ainsi que des exercices inspirés du yoga indien, du zen  japonais et du bouddhisme tibétain.

 

Son objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.

La méthode Caycédo

La Méthode Caycedo consiste en une méthodologie appelée Relaxation Dynamique de Caycedo (RDC) et une série de techniques spécifiques.

Les trois cycles de la Relaxation Dynamique de Caycedo et leurs techniques spécifiques

La Relaxation Dynamique de Caycedo est une méthodologie cohérente et structurée qui se compose de douze degrés.

 

Sa pratique nous conduit au développement de la perception de notre corps, de notre esprit, de nos états émotionnels et des valeurs qui nous sont propres.

Cette découverte suppose une conquête ; c’est une transformation consciente et positive de notre attitude envers nous-mêmes et le monde environnant.

 

Les douze degrés sont répartis en trois cycles ; le premier cycle est appelé « fondamental » et comprend les quatre premiers degrés de la RDC ; le deuxième cycle ou cycle “radical”, comprend les degrés suivants, du cinquième au  huitième ; le troisième cycle ou cycle “existentiel”  travaille les quatre derniers degrés, du neuvième au douzième.

Sophro Power base ses pratiques essentiellement sur le premier cycle de la RDC.

Le premier cycle de la RDC
La RDC 1 : le premier degré de la RDC s’inspire du yoga et on le nomme également degré de la concentration. Sa pratique nous fait prendre conscience de notre schéma corporel : notre forme, notre mouvement, notre tonus musculaire. Nous apprenons également à respirer correctement. Peu à peu, nous devenons capables d’éliminer les tensions physiques et de « somatiser » les sensations positives, tout particulièrement au niveau de notre peau.

 

La RDC 2 : ce deuxième degré s’inspire du bouddhisme ; on l’appelle aussi degré contemplatif. Sa pratique va nous aider à prendre conscience de notre esprit. Sans oublier la présence de notre corporalité, nous commençons à conscientiser nos pensées. Nous développons la contemplation senso-perceptive externe et interne. Ce degré comporte également des techniques de « futurisation ».

 

La RDC 3 : le troisième degré de la RDC s’inspire du Zen japonais ; il est aussi appelé degré méditatif. Grâce à sa pratique, nous vivons l’intégration corps-esprit. Il comporte des techniques de « prétérisation », qui nous aident à percevoir nos émotions positives, en mettant l’accent sur nos souvenirs d’expériences du passé.

 

La RDC 4 : le quatrième degré de la RDC met tout particulièrement l’accent sur  la présence des valeurs ; sa pratique nous fait vivre et renforcer les valeurs fondamentales de l’être humain dans toute notre corporalité.

Tout au long de ces quatre degrés, le corps est toujours présent. Nous pénétrons progressivement dans la conscience des  tissus de notre corps, en particulier au niveau de la peau, des muscles, des os et des organes internes. On y travaille la sensation, la perception, la kinesthésie (perception consciente du mouvement du corps) et la cénesthésie (ensemble des sensations internes donné par tous nos organes, qui nous fait sentir notre existence, indépendamment du rôle spécifique des cinq sens).

Le deuxième cycle de la RDC

L’entraînement des degrés cinq à huit, permet de percevoir l’énergie présente dans toute la corporalité en tant que siège de la conscience. Nous prenons conscience de la phylogenèse (histoire évolutive de l’espèce) et de l’ontogenèse (développement d’un individu depuis la fécondation jusqu’à sa forme adulte) en tant que phénomènes caractéristiques de l’histoire de l’évolution de la conscience humaine.

Le troisième cycle de la RDC

Dans les degrés neuf à douze de la RDC, se renforce la présence et l’expérience des valeurs existentielles comme la liberté, la tridimensionnalité (prise de conscience du passé, du présent et du futur), la responsabilité et la dignité de l’être humain.

Les techniques spécifiques (appelées techniques phroniques spécifiques)

Il s’agit de techniques ciblées et de courte durée (10 à 15 minutes) visant l’obtention de résultats concrets au niveau thérapeutique, pédagogique, sportif ou préventif.

 

On distingue :

  • Les techniques de « présentation » qui renforcent le positif du présent.

  • Les techniques de « futurisation » qui renforcent le futur positivement.

  • Les techniques de « prétérisation » qui renforcent les événements positifs du passé.

  • Les techniques de « totalisation », qui se rapportent aux trois paramètres de la conscience

Source : Sofrocay 

 

Pour résumer :

La Sophrologie est à la fois une science, un art de vivre et une philosophie.

Elle redonne équilibre et confiance à l’Être Humain, grâce à des techniques simples qui permettent d’unir le corps et l’esprit, la personne et son existence.

La Sophrologie, une ouverture vers une connaissance plus profonde de la conscience et de son énergie unifiante qui aide au développement de toutes les capacités et valeurs humaines. Elle entraîne la prise de conscience du schéma corporel, la positivité, la relation aux autres.

C’est une science humaine basée sur la phénoménologie existentielle.

Elle a une approche holistique de la médecine, de la santé et de la vie.

© Powered by SophroPower